Salaires : + 2%

Publié le par CFDT SEGULA Ingénierie Consulting

La CFDT, le syndicat de référence dans l’Informatique, l’Ingénierie, les Etudes, le Conseil et les Foires- Salons & Palais des Congrès.

 

La CFDT a pris la décision de signer la revalorisation des minima applicables sur la branche Syntec (Informatique,  Ingénierie, Bureaux d’Etudes, Conseil, Sondage, Foires-Salons&Palais des Congrès).
Cette revalorisation est de 2 %, elle est obligatoire depuis le 1er décembre 2010 suite à la parution
au Journal Officiel.

 

> Grille réactualisée : ETAM, ingénieurs et cadres

 

screenshot.3.png

 

Minima 35 h : c’est la grille de salaire de base pour les IC relevant des dispositions horaires de la Réduction du Temps de Travail (35 h / semaine, 151 h/mois ou 1600 h/an).
Minima cadres de mission : c’est la grille de salaire de base pour les IC relevant des dispositions Cadres de Mission de la Réduction du Temps de Travail (35 h/semaine + ou – 3h30 semaine / maxi 219 +1 j/an). Leur salaire est supérieur au Plafond de la Sécurité Sociale et est supérieur à 115 % du minimum applicable.
Minima cadres autonomes : c’est la grille de salaire de base pour les IC relevant des dispositions Cadres Autonomes de la Réduction du Temps de Travail (Forfait Jour / maxi 217 + 1 j/an). Leur salaire est supérieur à deux fois le Plafond de la Sécurité Sociale ou est supérieur à 120 % du minimum applicable s’ils sont sur les positions IC 3.1, 3.2 et 3.3.
* Plafond Mensuel de la Sécurité Sociale

 

> Un premier pas
Pour la CFDT, cette revalorisation ne peut être qu’un premier pas. Nous avons obtenu deux rendez-vous en septembre et en novembre pour renégocier la grille et sa valeur. Pour ce qui est de nos revendications sur le niveau des minima, du respect de la grille de classification, du retour des augmentations collectives dans les entreprises ou de la mise en place de dispositifs de rattrapage pour les «jamais augmentés», la CFDT maintient ouverte sa pétition et vous invite à la signer massivement : http://www.f3c-cfdt.fr/petitions/syntec-soyons-solidaires-sur-les-salaires-signons-la-petition/

 

> Comment comparer son salaire avec les minima ?

La comparaison doit s’opérer sur le salaire annuel en multipliant par 12 le salaire minimum mensuel. Chaque mois, chaque salarié doit toucher au moins 95 % de son minima (avec régulation sur l’année pour atteindre le minima annuel) s’il n’a pas de treizième mois ou 92 % de son minima s’il a un treizième mois. Doivent être inclus, dans le salaire pour opérer la comparaison, tous les éléments salariaux prévus dans le contrat de travail ou ses avenants éventuels, les avantages en nature ainsi que les primes prévues par accord d’entreprise. Ne sont pas inclues, dans le comparatif, les primes d’intéressement, d’ancienneté, d’assiduité ainsi que les primes exceptionnelles non garanties. La Prime de Vacances est également exclue.

Publié dans F3C

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article